Amer Safieddine Neuroposturophoniste Hypnothérapeute

La démarche neuro-sensori-motrice et la pratique de l'hypnose

image-cabinet-amer-safieddine-min

Cette page résume ma communication au congrès de la Confédération Francophone d'Hypnose et de Thérapies Brèves de St Malo en 2005, introduisant la démarche neuro-sensori-motrice et la pratique de l'hypnose dans ce domaine.

De l'interaction du système cortico-sensoriel.

Pour reconnecter chaque circuit périphérique au « disque dur », je pratique en induction la mise « hors-circuit » du système sensoriel, en le noyant d'informations et de confusions. Du « chaos » cher à Claude VIROT, naît l'organisation.

A. LA BOUCHE ET LE CORPS

Concernant la bouche, la demande initiale pour une prise en charge orthophonique émane généralement de l'orthodontiste ou du chirurgien-dentiste, souhaitant la rééducation de la posture et fonction linguales perturbant l'occlusion dentaire, en s'interposant entre les arcades dentaires au repos, ou lors de la déglutition.

 

La langue, au repos, est posée sur le maxillaire et ce, dès la naissance. Elle assure ainsi l'équilibre entre maxillaire et mandibule (qui n'ont pas de lien anatomique direct entre eux) la respiration nasale, la connexion entre les lignes énergétiques du Gouverneur et du Concepteur, tout en se révélant un signe majeur de détente profonde et de…transe!
Lorsque celle-ci, par adaptation, se trouve en interposition lors du repos et lors de la déglutition, après l'apparition des dents lactéales et de la mastication, nous pouvons parler de position pathologique et de déglutition primaire. Elle entraînera une malposition dentaire ou maxillo-mandibulaire, et la déconnexion de l'ensemble des circuits cités plus haut.

Les lésions neuro-fonctionnelles : Parmi les étiologies les plus significatives de ces troubles, se trouvent : les grossesses difficiles, les déficits neurologiques même mineurs et fonctionnels (pied-bot, torticolis congénital, douleurs diverses du fœtus (déconsidérées, voire insoupçonnées) ou du nourrisson, les « lésions » neuro-ostéopathiques liées aux conditions de naissance : accouchement instrumental (indispensable ou non) par spatules, forceps et autres… Ces tensions entraînent par compensation une suractivation des phénomènes bradicardiaques de succion-déglutition.

L'adaptation structurelle : Exemple type et majeur d'adaptation de l'occlusion dentaire et du fonctionnement lingual à la posture, dans un cas de tumeur. La bouche étant l'ouverture la plus grande du corps humain, l'articulation temporo-maxillaire la plus complète, la plus mobile (dans tous les sens de l'espace), et donc, les plus adaptables.

La persistance de la succion digitale : la succion est également adaptative et nécessaire au coût parfois élevé. Elle est aussi variable que thérapeutique, chaque enfant choisissant inconsciemment la stimulation qui lui est utile, celle qui atténue ses douleurs et ses tensions. Qu'il s'y attache ou s'y addicte n'a rien d'étonnant, l'adulte compréhensif ou répréhensif sait la mémoire que l'on garde du baume au cœur opportun. Le mode de succion est langage : au bon lecteur salut ! le décodage non analytique, approbateur, compréhensif, au pire déculpabilise, au mieux conduit au sevrage consenti de la succion, en une à trois séances de 30 mn. Contes et métaphores en hypnose conversationnelle ou formelle sont utilisés avec bonheur à tout âge.

Exemples de stimulations inconscientes sphénoïdales, occipitales, cervicales, respiratoires ou visuelles

amer-safieddine-orthophonie-autrement

Lorsque l'argument pour dissuader notre patient est prioritairement dentaire, social, ou mental, faisant principalement appel à ses capacités de raisonnement, ou « titillant » son affect, la récidive et/ou le déplacement du symptôme guette souvent patient et thérapeute au bout du chemin.
Quant à l'introduction de la « sucette » afin d'éviter la prise du doigt, elle n'est pas sans conséquence à mon avis sur la relation qui sera suggérée au futur adulte entre sa bouche et son psychisme : puisque l'on légitime ainsi la stimulation de ma bouche lorsque j'ai mal et pleure, celle-ci sera désormais considérée comme telle : bouche-trou, bouche-douleur, bouche-pleurs ! L'on comprendra alors la genèse de certaines conduites orales addictives (tabac, boulimie, anorexie…) pour peu que la vie se complique. Quand l'objet incriminé devient sujet utile…

amer-safieddine-com-hypnose-neuroposturophonie

Tout comme chaque organe sensoriel, nos narines sont corticalement latéralisées. Une déviation septale, une hypertrophie cornéenne allergique seront à l'origine d'une délatéralisation aux conséquences multiples, dont la ventilation et le refroidissement hémisphériques privilégiés de certaines zones corticales. Un dyslexique par exemple, ventilerait mieux son hémisphère droit, si sa narine droite est bouchée, ce qui pénalise son hémisphère gauche, centre du langage et de la boucle auditivo-verbale.

probleme-oreille-neuroposturophonie-ok

Logiquement, l'oreille directrice est droite, y compris chez le gaucher, vu la localisation hémisphérique invariablement gauche de l'aire du langage. Qu'a fait inconsciemment cet enfant dyslexique pour stimuler son oreille droite, déficiente suite à des otites répétitives? sous-stimuler la gauche, en rendant autonome son mécanisme de fermeture.

La tenue de l'outil scripteur ne dépend pas essentiellement de l'outil moteur, mais de la direction visuelle à stimuler. Le « bon œil » retrouvé, la tenue se modifie sans peine, les pathologies motrices et d'acuité oculaires se limitent, les lésions posturales se voient évitées dès le banc de l'école. La langue compense l'insuffisance de l'acuité et de l'oculo-motricité. Elle favorise la convergence visuelle chez l'enfant dans les sociétés urbaines, sollicitant précocement et à l'excès la vision de près. Utilisation à 3 doigts de l'outil scripteur, généralement pour stimuler l'œil droit chez le droitier.

 

 

« Bon pied bon œil ! ». Les « lésions » ascendantes ou descendantes, entraînent des adaptations permanentes.

 


En conclusion, aidons nos patients à « réguler » leurs organes sensoriels dans leur latéralité, gérant l'espace-temps, et le corps enverra des informations cohérentes au cortex, lequel sera plus productif et plus efficace. Une manière de contourner plus rapidement et plus agréablement « l'haltérophilie cognitive » en vogue dans nos stades scolaires et « centres de rééducation individuels et collectifs ». L'ère des prises en charge de masse ne se justifie plus.

B. VALIDATION CLINIQUE

Frappé par la fréquence des articulés inversés chez les très jeunes pré-dyslexiques, présentant des symptômes marqués d'inversions graphiques, j'entrepris expérimentalement, avec des orthodontistes audacieux de corriger cet articulé, en pratiquant simplement une expansion maxillaire pour stabiliser l'occlusion et la latéralisation orale . Les résultats furent surprenants ! Lorsque les dents n'étaient plus inversées, l'enfant n'écrivait plus « en miroir » ! Une aide supplémentaire peut toujours être proposée si nécessaire.


PRINCIPES THÉRAPEUTIQUES

 

 

 

 

Repérer, identifier, recadrer le problème. Si l'objectif est d'obtenir une note de 20/20, 10 c'est tout à fait moyen, mais c'est déjà la moitié du problème résolu. Si l'objectif est de réaliser 15/20, 10 devient le ¾ du problème résolu!

diagramme-amer-safieddine-posturologie-1

Cet enfant se plaignait d'avoir « la tête en l'air » en classe, ce qui l'empêchait de se concentrer. L'induction faite, il visualisa son problème: ma tête est en l'air à cause de la poussière sur mon tronc, contrariant son adhésion. L'objectif c'est qu'elle soit de nouveau collée et bien sur mes épaules. Le moyen d'y parvenir c'est que le vent balaie la poussière ! Son problème fut résolu en une séance.

Il me fut impossible de travailler la lecture chez cette enfant sans écouter sa souffrance visualisée ainsi dans son ventre.

 

 

 

Résultats obtenus sans intervention orthodontique, par une approche globale, posturale, neuro-sensori-motrice et hypnotique, en moyenne entre 3 et 12 mois, et en 5 à 10 séances. La porte, la bouche, les dents. Parallèlement à la rééducation, des suggestions comportementales furent instaurées pour réparer le portail de la maison de ces enfants avec la collaboration active de leur père.

Hiéroglyphe égyptien signifiant à la fois la porte et la bouche…

hieroglyphe-egyptien

 

  • Amélioration de la relation centrée de l'ATM. Illustration d'un travail pluridisciplinaire.

  • Amélioration de la convergence visuelle et de la posture cervicale par une expansion maxillaire orthodondique, une mobilisation crânio-mandibulaire ostéopathique et la rééducation neuroposturophonique.

  • Amélioration du sens antéro-postérieur, développement du maxillaire, limitation de la croissance mandibulaire et évitement de l'installation d'une classe III (prognatie mandibulaire) par l'approche posrurale, globale neuro-sensori-motrice et par hypnose.

 

Après un travail émotionnel et neuroposturophonique.

AVANT

APRÈS

 

Je concluerais par cette hypothèse : si le corps et l'esprit sont langage, et bien que nous parlions plusieurs langues, communiquons avec lui avec ce que nous en comprenons et ce que nous sommes. L'hypnose et l'approche posturale sont venues enrichir ce vocabulaire, amplifier son efficacité, compléter la clinique neuro-fonctionnelle, en raccourcissant sa durée, tout en allongeant ses effets agréables.

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Questions que chacun se pose sur l’hypnose

amer-safieddine-com-hypnose-orthophonie

La démarche neuro-sensori-motrice et la pratique de l’hypnose

"Aidons nos patients à « réguler » leurs organes sensoriels dans leur latéralité, gérant l'espace-temps, et le corps enverra des informations cohérentes au cortex, lequel sera plus productif et plus efficace. Une manière de contourner plus rapidement et plus agréablement « l'haltérophilie cognitive » en vogue dans nos stades scolaires et « centres de rééducation individuels et collectifs ». L'ère des prises en charge de masse ne se justifie plus."

Lire

CONFÉRENCES

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher

DOCUMENTATION

PROCHAINES FORMATIONS

Aucun événement n'a été trouvé

ven

09

Fév

Du 9 février 2018 à 09h30 au 10 février 2018 à 16h30

Hypnose : Initiation Promotion Luciole 2° Week-end

4 Rue de la Barutte, 31000 Toulouse |  


ven

02

Mar

Du 2 mars 2018 au 3 mars 2018

Formation en Neuroposturophonie

4 Rue de la Barutte, 31000 Toulouse |  

Tout afficher